Papillon

 

La paix, ce fruit de l'amour, exige qu'on se purge de toute toxine de souffrance qui éclate, à la moindre occasion, en agressivité maladive, de tout silence morbide qui couvre des rancoeurs indéracinables.

L'artisan de paix s'applique à vivre de Dieu, à le sentir dans sa peau, à le voir en tout et en tous. La paix doit imbiber, imprégner tout l'intérieur de notre être, si nous voulons avoir une certaine force pour implorer les gens de tout milieu à instaurer la paix selon leurs propres moyens. Il nous faudrait le génie de certains convertisseurs pour changer le coeur des puissants de la terre, et donner à leurs intérêts une autre orientation, où les petits ne seraient pas exclus, mais se sentiraient aimés. On ne donne pas ce qu'on n'a pas. Aussi, il faut se fourbir de paix pour pouvoir en parler.

La paix, c'est une richesse de Dieu qui ne doit pas se perdre, et quand Jésus envoie, pour la première fois, certains de ses disciples choisis comme apôtres, il leur donne des pouvoirs, il leur communique le thème qu'ils doivent annoncer, il les envoie comme des pauvres démunis des richesses de la terre, il leur fait un devoir d'accepter l'hospitalité qu'on leur offrira: " En entrant dans une maison, saluez ceux qui l'habitent. Si cette maison est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n'est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l'on refuse de vous accueillir et d'écouter vos paroles, sortez de cette maison en secouant la poussière de vos pieds." ( Mt 10, 11-15)

On dirait que le Seigneur prévient les Apôtres de la richesse de la paix: la paix, c'est l'attachement à sa mission, c'est la confiance illimitée dans le commandement de Jésus, c'est la solidarité qui unit les Apôtres entre eux, c'est la conscience que les gestes qu'ils posent sont téléguidés pas l'Esprit-Saint, il ne faut rien perdre de tout cela.

La culture de la paix se fait à chaque étape de 24 heures. Progresser, c'est recommencer chaque jour, c'est compter ses victoires, ses expériences heureuses, c'est partager, c'est s'enrichir du vécu des autres.

Source: Sur les pas de Jésus, Louis-Marie Parent, Oblat

© universdepapillon 2020-2021

Papillon